DATE DE PUBLICATION 18/06/2019

Journée mondiale de l’environnement : France Active contribue à la structuration de filière

exportshare-hover-full

Montreuil, 4 juin 2019

Top 4 des activités de ce secteur qui ont le plus le vent en poupe et exemples d’entreprises soutenues par France Active cette année

France active accélère la réussite des entrepreneurs qui se lancent dans le secteur du développement durable avec en 2018, près d’un millier de projets soutenus (sur 7500 au total) et un investissement ciblé dans plus de 150 entreprises.

Obtenir le soutien financier de France Active

Fanny Gerome

Directrice générale adjointe chez France Active

Nous avons ainsi contribué à faire émerger des filières, telles que l’économie circulaire et les circuits courts

Pourquoi ces filières développement durable constituent-elles un vivier d’opportunités pour les créateurs d’entreprise ?

Nous venons d’entrer dans une révolution environnementale, avec une prise de conscience de plus en plus large sur l’urgence d’agir. L’entrepreneuriat fait partie des réponses à développer. Pour nous qui finançons depuis plus de 30 ans les entreprises de l’Economie sociale et solidaire, nous avons pu développer une expertise utile à tous ces entrepreneurs qui veulent donner du sens à leur projet. Nous avons ainsi contribué à faire émerger des filières, telles que l’économie circulaire et les circuits courts. Ce sont les acteurs de l’économie sociale qui ont ouvert la voie il y a bien longtemps en démontrant qu’on ne pouvait opposer performance environnementale et justice sociale.
Aujourd’hui, les opportunités se situent au plus près des territoires : c’est le local qui se prend en charge et travaille à la recherche de réponse collective sur les questions de préservation de l’environnement.

Sur quels critères décidez-vous de soutenir un projet dans ces filières développement durable ?

Nous soutenons en priorité tout entrepreneur qui s’engage pour une économie plus inclusive et plus durable. Cela revient pour nous à évaluer la volonté et la capacité de l’entrepreneur à s’engager autour de 5 dimensions : la création d’emploi, le lien social, l’environnement, le territoire et la gouvernance. C’est un point de départ qui nous donne la possibilité, en tant que financeur, d’apporter un accompagnement en termes de conseil, financement et mise en réseau. Ce dernier point est très utile pour que l’entrepreneur s’entoure des relais et de partenaires les plus utiles à la réussite de son projet.

Sur le long terme, quels éléments font la solidité de ce type de projet ?

Pour commencer, il convient de s’assurer de la pertinence de son positionnement : est-ce que je réponds à un besoin, suis-je suffisamment différenciant ? Autrement dit, mon étude de marché est-elle suffisamment précise pour que je puisse aller chercher des financements ? Sur ce point, suis-je capable de me projeter à 3 ans sur la base d’un modèle économique viable pour durer et se développer. Dernier point important, savoir bien s’entourer par un réseau d’appui et de confiance, une équipe et des soutiens divers et variés. Cela étant, le déterminant le plus fort demeure l’idée du projet et de son impact environnemental attendu.

Exemples d'entreprises soutenues par France Active

Agriculture durable

(bio, agri urbaine, permaculture)

Les fermes du Figeac : Implantées dans le département du Lot, Les fermes du Figeac comptent 650 adhérents et emploient 155 salariés. Cette coopérative agricole a élargi son champ d’action dans des domaines divers : les énergies renouvelables ou les matériaux de construction, etc. Les fermes du Figeac font partie de l’association FigeACteurs, afin de développer le territoire selon des principes de circuits courts et d’économie solidaire.
La coopérative a fait appel à France Active pour financer un important programme R&D sur le volet énergétique de l’activité.

Lire la story

La CIAP44 : La Coopérative d’Installation en Agriculture paysanne a pour ambition d’intégrer l’agriculture paysanne dans une économie sociale et solidaire. Sa démarche répond ainsi à trois types de besoins : ceux des porteurs de projet, ceux des collectivités et de la population, et ceux des agriculteurs en transmission. Pour ce faire, la CIAP44 gère des espaces tests permanents où les porteurs de projet sont initiés à la production, l’encadrement technique et la commercialisation de leurs produits. Elle met aussi en œuvre des stages paysans créatifs et des formations professionnelles, pré-finance les investissements et héberge l’activité économique des porteurs de projet. Enfin, la coopérative entretient un réseau de collectivités, d’associations et d’acteurs pour aider les projets en voie d’installation. La CIAP44 est soutenue par le fonds de confiance de son financeur solidaire France Active.

Plus d’informations

L’Autre Campagne est la première ferme hydroponique et aquaponique de France, qui pratique donc une culture hors-sol. Elle est dotée d’une serre de 625 m² dédiée à la production de plantes aromatiques rares et sauvages. Lucille Bonnet, fondatrice de l’Autre Campagne, respecte la charte de l’agriculture biologique en excluant tout traitement phytosanitaire. Elle a également signé un partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) pour que ces spécimens empêchent les chenilles de s’attaquer à es récoltes. Les clients de cette ferme sont principalement des grands chefs de cuisine de la région.

Lire la story

Transition énergétique

(énergie verte, mobilité durable, production locale, etc.)

Reuniwatt : Jeune Entreprise Innovante, Réuniwatt est spécialisée dans les énergies intelligentes et les réseaux électriques. Soleka, son produit phare, permet la prévision de la production d’énergie photovoltaïque (PV) ;
France Active La Réunion a accompagné ce projet lors de sa création, puis en 2016 pour soutenir sa phase de croissance. Une nouvelle intervention en 2018, pour faire face à une augmentation importante de son besoin en fonds de roulement à la suite à l’évolution de son activité.

Lire la story

ApijBat : Cette PME couple son activité de construction et de rénovation écologique à la démarche d’une insertion professionnelle, répondant aux besoins de formation, professionnalisation et de bonnes conditions de vie de ses salariés.

France Active a investi dans cette coopérative pour l’accompagner dans son développement, et lui donne un appui pour la gestion des comptes et le développement du réseau ; elle soutient d’autres projets par la suite : notamment une offre pécuniaire de 50 000€ en 2017 pour la réalisation de la première école en paille porteuse

Lire la story

Recyclage

(ressourcerie, recyclerie, valorisation des déchets, etc.)

Elise Atlantique : entreprise sociale de 26 personnes, spécialisée dans la collecte, le tri et la valorisation des déchets de bureau à destination des entreprises, Elise Atlantique s’est installée depuis 2012 à Bordeaux et Hendaye, et agit de concert avec Le Plastique français (qui collecte et recycle les gobelets en plastique) et les Détritivores (investi de l’acheminement des biodéchets dans les plateformes de compostage de proximité). Elle déploie un tri sélectif généralisé des déchets garantissant une efficience environnementale des filières de recyclage et créant de la valeur ajoutée sociale – recrutement de personnes en difficultés d’insertion professionnelle et en situation de handicap.
L’entreprise a bénéficié en 2015 d’un financement de 300 000 € de France Active Investissement et du FCPIED (Fonds Commun de Placement Insertion Emploi Dynamique). Elise Atlantique travaille désormais à dupliquer son modèle sur l’ensemble du territoire.

Plus d’information

Moulinot : entreprise sociale et solidaire qui collecte et valorise des déchets organiques pour les transformer en compost haute-performance, Moulinot, a été créée il y a 5 ans dans la région parisienne, compte près de 20 salariés. Lauréate du Programme d’investissements d’avenir de l’ADEME, elle développe ses circuits de recyclage en Île-de-France.
France Active a investi à hauteur de 400 000 euros dans l’entreprise.

Lire la story

Rejoué : Association à but non lucratif créée en 2012 à Paris, l’entreprise collecte les anciens jouets de donateurs sensibilisés, les trie, les nettoie, les rénove avant de les vendre. Réunissant près de 4000 adhérents, elle a déjà collecté 170 tonnes de jouets et a pu revendre plus de 88 000 produits. L’entreprise constitue par ailleurs un tremplin vers l’emploi durable, et accompagne 115 salariés dans un parcours d’insertion personnalisé.
France Active est le financeur solidaire principal de l’association.

Plus d’informations

Circuits courts

(filière responsable, alimentation, habitat et construction, etc.)

DORéMI : créé en 2012, a fait ses preuves, dans la Drôme, sur les 2000 kilomètres carrés de Biovallée, territoire de référence au niveau européen sur les questions du développement durable. Aujourd’hui, DORéMI propose une approche globale de l’habitat en matière de rénovation énergétique. L’entreprise solidaire réussit à faire coopérer l’ensemble des corps de métiers concernés : menuisiers, plaquistes, charpentiers, chauffagistes, etc. Elle crée ainsi des groupements de compétences pour fédérer ces communautés d’artisans et les former directement sur les chantiers. S’adressant à tous, DORéMI démontre qu’il est possible de réaliser des rénovations même dans des contextes économiques tendus. La démarche aboutit bien souvent à des factures de chauffage jusqu’à 8 fois moins élevées.

Plus d’information

Réseau Cocagne : association créée en 1991, regroupant les Jardins de Cocagne et d’autres structures selon une charte commune, le réseau met en place une organisation juridique, administrative et financière, afin de répondre efficacement au projet de développement, de diversification, en direction des adhérents du Réseau. Adossé à une SCA et à un fonds de dotation depuis 2014, le groupe dispose d’outils financiers nécessaires à la mobilisation de donateurs et d’investisseurs. Son but est d’aider à la consolidation et au développement de ses adhérents.
Le partenariat France Active et Réseau Cocagne a été renouvelé en 2013, afin de faciliter la création de projets de développements menés par des adhérents du Réseau Cocagne.

Plus d’informations

Ô Bocal est une épicerie créée en 2016 par trois jeunes entrepreneures. Elle est située en plein centre-ville de Nantes et met en vente des produits bios, frais, locaux ou encore des accessoires zéro déchet. Grâce à une garantie Egalité Femmes sur un montant de 39 000 €, elles n’ont pas eu besoin de verser une caution. Aujourd’hui le projet ne cesse de se développer et la gérante souhaite désormais proposer un nouveau service de préparation en bocaux consignés à destination des professionnels (hôtels, restaurants, entreprises, cafés …).

Lire la story

Autres communiqués de presse

Partager sur Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page